IMG_0413.jpg

IMG_6289.jpg

Charité

“ Nous avons besoin aujourd'hui de la douceur de la Madonne pour comprendre les choses que nous demande Jésus. C'est une liste pas facile à vivre: aimez vos ennemis, faites du bien prêtez sans rien espérer, à celui qui te giffle tend l'autre joue, à celui qui te déchire le manteau ne refuse pas la tunique. Ce sont des évènements forts. Mais tout ceci, d'une certaine façon a été vécu par la Madonne: la grâce de la mansuétude, la grâce de la douceur. ”Seulement en contemplant l'humanité souffrante de Jésus – a répété le souverain pontif, nous pouvons devenir doux, humbles, tendres comme lui. Il n'y a pas d'autre chemin…Ceci, a-t-il rappellé, sera notre effort, puis “il se chargera du reste, et fera tout ce qu'il manque. Mais tu dois faire ceci: cacher ta vie en Dieu avec le Christ. E alors pour "être de bons chrétiens il faut sans cesse contempler l’humanité de Jésus et l'humanité souffrante. “        ( Pape François medit. Du 12 sept. 2013)

 

La richesse de l'Esprit Saint en Marie a fait d'elle une splendeur de sainteté et de charité.

“ Chaque chrétien est appellé à la sainteté (cfr. Cost. dogm. Lumen gentium, 39-42; tout d'abord, la sainteté ne consiste pas à faire des choses extraordinaires, mais à laisser agir Dieu. C'est la rencontre de notre faiblesse et de la force de sa grâce, et avoir confiance en son action qui nous permet de vivre dans la charité, de tout faire avec joie et humilité, pour la gloire de Dieu et le service de son prochain. Voici une phrase célèbre de l'écrivain français Léon Bloy, dans les derniers instants de sa vie; il disait:  Il n'y a qu'une tristesse dans la vie, celle de ne pas être saint. Ne perdons pas l'espérance en la sainteté, parcourrons tous ce chemin. Voulons-nous être saints? Le Seigneur nous attend tous, les bras ouverts: il nous attend pour nous accompagner dans ce chemin de sainteté. Vivons avec joie notre foi, laissons nous aimer du Seigneur ..... demandons ce don dans la prière, pour nous et pour les autres.”    ( Pape François, od.générale 8 oct. 2013)

 

 

 

Hymne à la charité

 

 Si je parlais la langue des hommes et des anges, mais n'avais pas la charité, je serais comme un bronze qui résonne ou une cymbale qui émet des tintements. Si j'avais le don de la prophésie et si je connaissais tous les mystères et toute la science, et possédais la plénitude de la foi capable de transporter les montagnes, mais n'avais pas la charité, je ne serais rien. Si vous distribuiez tous mes biens matériels et donniez mon corps à la crémation, mais si je n'avais pas la charité, rien ne me serait utile. La charité est patiente, et petite; elle n'est pas envieuse, elle ne se vante pas, ne se gonfle pas, ne manque pas de respect, ne cherche pas son intérêt, elle ne se met pas en colère, elle ne tient pas compte du mal reçu, elle ne se réjouit pas de l'injustice, mais se complait dans la vérité. Elle couvre tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. La charité n'aura jamais fin. Les prophésies disparaîtront; le don des langues passera et la science s'évanouira. Notre connaissance est imparfaite, et imparfaite est notre prophésie. Mais quand viendra ce qui est parfait,  ce qui est imparfait disparaîtra. Quand j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Mais, devenu un homme, j'ai abandonné ce qui était enfantin. Maintenant nous nous voyons comme dans un miroir, de façon confuse; mais bientôt nous nous verrons face à face. Maintenant je connais en mode imparfait, mais viendra le temps où je connaitrai parfaitement, comme je suis connu. Voici donc les trois choses qui resteront: la foi, l'espoir et la charité; mais de toutes la plus grande est la charité! (1 Cor 13,1-13)

Hymne à la Madonne

Calendrier

Ottobre 2021
L M M G V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31